Accueil L'avis des consultants Cette star du PSG insultée de « lopette » par Riolo !!

Cette star du PSG insultée de « lopette » par Riolo !!

299
PARTAGER
Daniel Riolo
Daniel Riolo chroniqueur RMC

La prestation parisienne hier soir face au Bayern Munich a été très médiocre (défaite 3-1) à l’Allianz Arena. Les parisiens ont succombé aux attaques allemandes, et le coach a fait des choix plus que discutables.

Daniel Riolo est un journaliste de RMC Sport et intervient régulièrement sur le plateau de l’After Foot, avec des déclarations très virulentes. Hier, c’est l’italien Marco Verratti qui en a fait les frais après sa prestation décevante. Ce n’est pas la première fois qu’il s’en prend à Verratti de cette manière. Il a déjà commenté par le passé sa vie extra-sportive, comme les sorties en boite de nuit, et pense que cela influence ses prestations.

Verratti, au ballon, il donne la leçon à tout le monde ! Sauf que c’est une lopette ! C’est une lopette. (…) Tolisso, en aucun cas je pense que, footballistiquement, il est meilleur que les trois qui sont au PSG. C’est un joueur de qualité, un très bon joueur de foot, mais ce qui fait la différence chez lui sur ce match, et peut-être dans toute sa carrière, c’est le caractère. Ancelotti en parle, comme tous les coaches. Ce qui fait la différence dans tous les sports, c’est le caractère. C’est ce qui fait la différence entre Richard Gasquet et Nadal, et entre tous les athlètes, à tous les niveaux. Ce n’est pas ce que tu sais faire avec la technique qu’on t’apprend, ça, c’est autre chose.

Et il continue:

Marco Verratti, c’est simple, pour savoir s’il est bon ou pas, tu regardes sa tête, a-t-il poursuivi. Au coup d’envoi, quand ils sont alignés, j’ai dit : « Ce soir, Verratti sera mauvais. » Il avait la tête d’Italie-Suède. Ça se voit sur sa tronche. Il a les cernes, il est blanc comme un cul, c’est mort. Avec le ballon, Verratti il donne une leçon de foot à tout le monde. Il fait des ouvertures, des dribbles, il est même capable de faire l’idiot à dribbler quatre mecs devant une surface de réparation. Il l’a fait en fin de match, c’était ridicule. Et il a été mauvais.

Paris a gardé sa première place malgré cette défaite, mais il faudra plus au prochain tour, et Marco Verratti va devoir prouver dans les grandes rencontres, qu’il fait parti des meilleurs à son poste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here