Accueil Anciens L’énorme tacle de Menes à Meunier !

L’énorme tacle de Menes à Meunier !

979
Thomas Meunier
Thomas Meunier arrière droit PSG doublure de Dani Alves

Alors que Thomas Meunier à sévèrement critiqué son coéquipier Neymar après sa mauvaise prestation face Liverpool à Anfield, Pierre Ménès n’a pas manquer de tacler le Belge pour son manque de solidarité.

Il faudrait que le club parisien commence à songer à être autre chose qu’une bête de marketing et qu’il devienne la bête que beaucoup attendent en Ligue des champions, lance Pierre Ménès en référence au partenariat Jordan. A l’extérieur, cette équipe souffre d’une véritable infirmité dès qu’elle se déplace sur la pelouse d’un grand club. Toujours aussi peu d’engagement et d’envie. Le désastre du mercato et les choix de Tuchel n’arrangent rien. Il est difficile de comprendre qu’un joueur comme Bernat puisse être aligné. Il a certainement des qualités, mais il n’a quasiment pas joué depuis deux ans. Il est d’autant plus incompréhensible de voir Marquinhos évoluer au milieu. Le Brésilien était déjà à la rue à Nîmes, comment pouvait-il être bon à Liverpool ? […] C’est facile de tomber sur Neymar, Cavani et Mbappé, qui ont effectivement manqué leur match. Mais ils ne peuvent pas faire la différence contre une équipe comme Liverpool, livrés à eux-mêmes et sans jamais être servis par le moindre ballon de décalage du milieu de terrain. Et il faut que Meunier arrête avec ses déclarations. Qui est-il pour attaquer Neymar de cette manière ? Qu’il défende déjà de son côté et après, il pourra parler. Ou alors, c’est le fait d’avoir marqué qui lui confère une forme de légitimité. Que ce soit un bon client pour les médias, c’est un fait. Mais cela ne l’autorise pas à allumer ses coéquipiers. Finalement, s’il y a quelque chose qu’on peut reprocher au PSG, c’est un manque de solidarité. Et avec ses déclarations, le défenseur belge l’incarne

En effet, la déclaration de Meunier est maladroite, en cas de coup dur il faut se serrer les coudes et non pas accabler ses partenaires d’autant qu’il a pas été exempt de tout reproche non plus.