Accueil Autour du club Enorme coup dûr pour Nasser Al-Khalaïfi !

Enorme coup dûr pour Nasser Al-Khalaïfi !

667

Gros coup dûr pour le président Qatari du PSG, Nasser Al-Khalaïfi, à qui il est reproché d’avoir versé une somme d’argent au patron de la Fédération Internationale d’Athlétisme, en marge des candidatures de Doha, la capitale du Qatar, aux Mondiaux d’athlétisme de 2017 et 2019.

Le PSG vit décidemment une saison très compliquée entre élimination prématurée, défaite en finale, tension dans les vestiaires….c’est maintenant au tour du président du club d’être mis en difficulté. En effet, ce jeudi 23 mai, Nasser Al-Khalaïfi, a été mis en examen pour « corruption active » dans le cadre d’une enquête sur la candidature de Doha pour les Mondiaux d’athlétisme de 2017 et 2019.

Selon Le Parisien, il est reproché au président parisien d’avoir versé la somme de 3,5 millions de dollars, soit 3,1 M€ à Lamine Diack, l’ancien président de la Fédération Internationale d’Athlétisme, afin de faciliter l’obtention des Mondiaux d’athlétisme à Doha en 2017. A travers le versement de cette somme, Al-Khalaïfi espérait que le Qatar obtienne l’attribution des championnats du monde d’Athlétisme.

L’avocat de ce dernier n’a pas manqué de réagir à ces accusions, selon lui, il s’agit d’un malentendu et le président du PSG n’a jamais réellement été impliqué dans la candidature de la ville de Doha pour les Championnats du monde d’athlétisme « Nasser Al-Khalaïfi n’a jamais été opérationnellement impliqué dans la candidature de la ville de Doha pour les Championnats du monde d’athlétisme. Sur la période concernée, il n’est ni actionnaire, ni dirigeant d’ORYX et ne peut donc nullement être impliqué dans la relation commerciale entre ces deux sociétés exclusivement privées que sont Oryx et Pamodzi      ]…[ Rien ne tient la route dans ce dossier »

Ce n’est pourtant pas la première fois que le président du PSG est mêlé à des affaires de corruption, en effet, une enquête est toujours en cours sur l’attribution à BeIN Media des droits de diffusion des Coupes du monde 2026 et 2030 sur la zone asiatique.